SCAU

«L'architecture serait à l'espace ce que le récit est au temps, à savoir une opération "configurante"» (P. Ricœur). Explications, contextualisations, spéculations : architectures narratives.

Face-dancer

Peut-être un jour quelqu'un passera par là et dira : « Voilà quelque chose qui pourrait être très pratique pour le guidon de mon vélo ...», et alors une double métamorphose serait advenue.

Les dormeurs

Avoir une « adresse », c’est, étymologiquement, avoir une destination (adrece, adrecier – se diriger dans la bonne direction) plutôt qu’une origine. Avoir un endroit où aller (« Il faut que tout homme puisse aller quelque part », écrit Dostoïevski), quelque part où dormir avant de, peut-être, repartir.

Textiliser la mémoire

« Réparer » les architectures conçues par d’autres avant nous, pour d’autres après nous ; passer le flambeau, en changeant de support : les mémoires contenues dans la pierre sont réinscrites dans d’autres matières. Réfléchir (le passé) plutôt que de restaurer.

What about learning ?

« What about learning ? », se demandait Cedric Price en couverture d’Architectural Design, en mai 68 : l’arrivée de l’informatique était sur le point de réinventer l’apprentissage. Cinquante ans plus tard, où est arrivé le « nomadic student » que Price décrivait ?

Le bestiaire

L’humain, qui se découvre aujourd’hui plus fragile qu’il ne le croyait, est amené à revoir sa place dans un monde occupé par d’autres ; d’autres, végétaux ou animaux, dont les stratégies d’occupation de l’espace peuvent constituer pour l’architecte des leçons de solidarité, et d’efficacité.

Placebo ?

Les discours et les pratiques du soin produisent un croisement complexe d’enjeux culturels, du plus intime au plus politique. L'architecture a-t-elle à reformuler son rôle pour participer au projet d’une « fonction soignante en partage » ?

aucun résultat